Note sur la reproduction des puffins cendrés de l’île de Zembra (Tunisie)

Auteurs : VIDAL P., OUINI R.

Année : 2008

Ile : Zembra

Pays : Tunisie

Microsoft Word – Rapport ornitho zembra 2007 Fini_2_

Zembra abrite la plus grosse colonie méditerranéenne de l’espèce Calonectris diomedea, avec un effectif estimé entre 20 000 et 25 000 couples nicheurs d’où son rôle capital dans la conservation de l’espèce en Méditerranée.

L’évaluation de l’état de santé de la colonie de puffin cendré de Zembra révèle un faible succès de reproduction pour l’année 2007 (0,35 jeune /couple (N=263)), nettement inférieur à celui enregistrée par Gaultier en 1978(0,64 (N=121) pour la même colonie. Il est également inférieur à celui enregistré en 2007 sur d’autres îles de Méditerranée durant la même année, tel que les Îles de Marseille (France) (0,81 (N=169)) et les îles de l’archipel de Toscane (Italie) (0,80 (N= 35)).

Cette situation s’explique très probablement par la prédation dans les colonies et particulièrement les jeunes oiseaux, par le rat noir et par les chats harets, deux espèces très nombreuses sur l’île. La pêche palangrière, serait également une cause non négligeable du faible succès de reproduction, du fait de fortes mortalités occasionnées sur les adultes notamment en période de reproduction.

Un suivi annuel et régulier de la reproduction et des investigations plus spécifiques se révèlent nécessaires pour dresser un état de santé plus complet de cette colonie, et d’identifier les causes des mauvais résultats enregistrés en vue de mettre en œ uvre les mesures de gestion adéquates.